Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Ascension de l'Illiniza norte (5126 m)

27/10/2008 | Quito, Ecuador | 4 commentaires |

Ascension de l'Illiniza norte (5126 m)

Ascension de l'Illiniza norte (5126 m)

Petit déjeuner à 4 h 15. Alors que la nuit est encore bien noire, nous montons en 4x4 au-dessus de Chaupi, à environ 4100 m . Aujourd'hui, en plus de Nathali, un guide de montagne, Beto, nous accompagne. Chaudement vêtus, et dans les premières lueurs de l'aube, il est 5 h 15, nous commençons à marcher. Nous suivons d'abord un sentier en pente douce. Beto me semble être parti un peu vite. Peut-être veut-il se rendre compte si nous pouvons tenir ce rythme et repérer ceux qui, au bout de peu de temps, se laissent distancer.
Bientôt, se dresse devant nous la pyramide de l'Illiniza sur, couverte de neige et, à sa droite, la muraille de l'Illiniza norte culminant à 5126 m mais beaucoup moins photogénique.
La journée se présente bien. Derrière nous, le Cotopaxi apparaît en contre-jour.
Première étape, le refuge au pied duquel nous faisons une pause avant d'attaquer les choses sérieuses. A partir de maintenant nous entrons vraiment en haute montagne. La pente, derrière le refuge est complètement enneigée. Beto, qui fréquente ces lieux depuis une vingtaine d'années, n'a jamais vu autant de neige à cette époque de l'année. Je m'interroge: "Par où allons-nous passer ?" D'autres demandent: "Jusqu'où irons-nous ?" Et Beto de répondre: "Jusqu'où on pourra, on verra sur place." Ce qui sous-entend: "Le sommet n'est pas dans la poche, à bon entendeur salut !" Je pense qu'une certaine inquiétude emplit les pensées de chacun.
On y va ! Au début, nous progressons en suivant le bord droit de la pente neigeuse, tantôt sur un sentier, tantôt parmi les rochers, nous livrant à un peu d'escalade en utilisant une ou les deux mains. Mieux vaut ne pas avoir la vertige. En effet, une fausse manoeuvre pourrait avoir de fâcheuses conséquences. Parvenus en haut de cette partie, alors que j'imaginais que nous allions suivre la ligne de crête, nous passons sur l'autre versant, en dessous de celle-ci. Quelques passages dans la neige où il vaut mieux mettre le pied bien à plat afin d'éviter de glisser.
Je suis resté à l'arrière et je peux ainsi photographier mes compagnons qui montent devant moi. Ils passent sous des "ailes d'ange". En effet, le vent a sculpté la neige et lui donne l'aspect de plumes. Recevront-ils la grâce pour autant ? Dieu seul le sait !
Jean-Pierre ne se sent pas en sécurité et souhaiterait que Beto mette une corde pour assurer certains passages. Celui-ci sort une sangle et le prend avec lui. Anne, la moins expérimentée dans cette ascension, ne dit rien. Elle se montre très courageuse et suit à son rythme.
Quant à moi, je me sens à l'aise et avance concentré sur ce que je fais, bien conscient qu'une chute serait fatale. J'ai la chance d'ignorer le vertige dans ce genre de passages.
Beto qui nous avait déjà conseillé de ranger un bâton nous demande maintenant de laisser le second sur la neige, au pied d'un rocher car cet accessoire serait plus nuisible qu'utile. Nous devons dorénavant nous aider de nos mains. Nous sommes passés sous le sommet et nous nous élevons sur un court passage pour revenir vers lui. Encore quelques pas et, les uns après les autres, nous gravissons l'escalier de neige qui conduit au sommet à 5126 m d'altuitude.
Nous sommes récompensés de nos efforts car la vue est splendide et tellement changeante. Le temps de se pencher pour sortir l'appareil photo et ce que j'envisageais d'immortaliser est momentanément disparu sous un voile de brume. Celle-ci se déplace au gré des courants d'air.
Comme en beucoup d'endroits en montagne, une croix coiffe le sommet. L'espace est réduit là-haut, d'autant plus que deux personnes nous y ont précédés.
Deux ou trois d'entre nous viennent ainsi de faire leur plus haut sommet.
ici plus qu'ailleurs tout est éphémère et il faut rapidement songer à redescendre. Ce qui n'est pas forcément plus facile, bien au contraire.

 
Note : 4.00 - 1 vote



Commentaires
  • par Mike 29/10/2008 Alerter

    A voir les photos et à lire ton histoire, ça donne vraiment envie de tenter l'aventure! As tu suivi une préparation physique particulière?

  • par Michka 30/10/2008 Alerter

    J'essaie de marcher aussi souvent que possible dans ma Basse Normandie. Cela peut varier de une à cinq fois par semaine, en parcourant 10 à 12 km à chaque fois. Pour l'altitude, j'habite quand même à 350 m!

  • par Anne du GB 20/09/2009 Alerter

    Hello,
    quelques petites question sur l'ILliniza :
    Etiez-vous équipé de crampons ? à défaut d'avoir un piolet et un bout de corde !! C'était à quelle époque ? les articles dates d'octobre 2008, mais pour le mois de l'ascension était-ce octobre ?? Et la nuit précédente, vous l'avez passée où ? le refuge n'était pas ouvert ?
    merci pour ces infos "techniques" !
    Anne

  • par Michka 02/10/2009 Alerter

    L'ascension a eu lieu le vendredi 12 septembre 2008. Nous n'étions pas encordés ni n'avions de crampons. A la descente, le guide a utilisé un bout de corde pour un passage un peu plus délicat et pour sécuriser ceux qui en avaien besoin. Comme indiqué dans l'article, nous sommes partis de Chaupi où nous avons passé la nuit. La montée à pied jusqu'au refuge a permis une bonne mise en jambe. Cette ascension est accessible à tout bon randonneur qui n'a pas le vertige.

Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
25/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

Quito

QuitoQuito est l'une des plus belles villes du Nouveau Monde. Perchée à plus de 2500 m dans un écrin majestueux de hautes montagnes, la capitale de l'Equateur est aussi un joyau architectural. S'il ne reste rien de son passé précolombien, elle a su conserver de l'époque coloniale ses somptueuses églises, ses places au pavé inégal, ses ... Lire la suite

 
25/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

Musique des Andes

Musique des AndesNous nous rendons au village de Peguche. Un artisan fabrique devant nous une petite flûte de pan. Il teste chaque tube de roseau en soufflant dedans et rectifiant légèremenrt sa longueur, le cas échéant, afin qu'il donne la note juste. Ensuite, trois membres de sa famille le rejoignent et, ensemble, ils nous interprètent quelques morceaux de musique andine. Lire la suite

 
25/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

Aucun rapport, coïncidence !

Aucun rapport, coïncidence !Nous gagnons la Plaza de la Independencia avec d'un côté le Palais présidentiel. Nous nous avançons sous les arcades qui bordent la façade et assistons d'une part à la relève de la garde et, d'autre part, à une manifestation bon enfant: quelques adultes portant des banderolles revendicatives, accompagnés d'enfants, les uns et les ... Lire la suite

 
25/10/2008 | Quito, Ecuador | 1 commentaire

Une flore riche

Une flore richeDépart à 8 h pour le tour du lac Cuicocha, lac de cratère du volcan du même nom. Ce lac, d'une longueur de 3 km environ, atteint au maximum 180 m de profondeur. Nous descendons d'abord un sentier jusqu'au niveau d'une route  conduisant à un restaurant au bord du lac. Sur la pente à droite, diverses fleurs, notamment des orchidées ... Lire la suite

 
25/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

Les broméliacées

Les broméliacéesParmi les plantes inconnues, des " oreilles d'éléphant ", nom commun d'une sorte de rhubarbe géante, également des broméliacées qui poussent sur des branches d'arbre, des pierres, voire un poteau téléphonique. Nous pensons tout de suite que, comme le gui sur les pommiers en Normandie, ce sont des plantes parasites ... Lire la suite

 
25/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

L'autoferro

L'autoferroDépart en bus, un peu après huit heures, pour rejoindre la gare d'Ibarra.
Nous grimpons à bord de l'autoferro, une sorte de bus sur rails. Comme nous sommes les premiers voyageurs, nous nous installons sur l'impériale. Nous serons ainsi aux premières loges pour profiter pleinement du paysage.
Bientôt, l'autoferro recule sur une centaine de ...

Lire la suite

 
25/10/2008 | Quito, Ecuador | 1 commentaire

Le marché d'Otavalo

Le marché d'OtavaloSamedi, marché hebdomadaire d'Otavalo. Nous nous rendons d'abord au marché aux animaux. Là se vendent des vaches, des porcs, des volailles, des cochons d'Inde... Ces derniers font partie de l'alimentation. La plupart des gens, les femmes surtout, portent le costume traditionnel d'Otavalo. Lire la suite

 
25/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

Le costume féminin d'Otavalo

Le costume féminin d'OtavaloPour les femmes, deux jupes superposées, une blanche en desous et une bleue marine ou une noire dessus, descendant jusqu'à la cheville, un chemisier à manches bouffantes brodé, une large ceinture tissée, un collier aux perles dorées entourant plusieurs fois le cou, un bracelet en coraline, un morceau de tissu sur la tête en guise de coiffure et, aux ... Lire la suite

 
25/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

Le costume masculin d'Otavalo

Le costume masculin d'OtavaloLeshommes, quant à eux, portent une chemise et un pantalon blancs, un long poncho bleu foncé, un chapeau de feutre blanc et des espadrilles blanches. Lire la suite

 
25/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

Le costume des jeunes

Le costume des jeunesLes jeunes hommes ont adopté les jeans et les t-shirts. Par contre, ils marquent l'attachement à leur culture en conservant une natte plus ou moins longue dans le dos et un chapeau en général noir. Lire la suite

 
27/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

Le costume de Zuleta

Le costume de ZuletaAvant de commencer à manger, je profite de la sortie de l'école pour photogrtaphier des fillettes portant le costume de la région de Zuleta: une jupe plissée de couleur vive, un chemisier à manches bouffantes brodé main, un collier, un chapeau en feutre et, aux pieds, des espadrilles à semelle de caoutchouc. Lire la suite

 
27/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

Broderie au champ

Broderie au champDe nouveau quelques kilomètres en bus puis nous marchons dans la campagne jusqu'à San pablo. Un parcours de type promenade parmi les cultures et non loin de quelques maisons disséminées ici ou là. De grandes étendues moissonnées. Nous passons un bon moment près d'une dame qui brode, assise dans son champ, tout en gardant ses mourtons, ... Lire la suite

 
27/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

Une vie rude

Une vie rudeDes gens accompagnent leur modeste troupeau, trois ou quatre lamas et une dizaine de moutons, dans les pentes. Le lama est élevé pour sa laine et utilisé comme animal de bât. Sa viande n'est pas consommée. Ici la vie est rude et les indigènes vivent en autarcie. Les maisons en adobe et recouvertes de chaume sont vraiment modestes ... Lire la suite

 
27/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

Le Quilotoa (3914 m)

Le Quilotoa (3914 m)Descendus du bus, nous nous couvrons bien car il ne fait pas chaud à cette altitude. Nous parcourons quelques centaines de mètres et nous découvrons brutalement le lac qui emplit le cratère du Quilotoa presque parfaitement circulaire. Une vue magnifique ! Nous dominons ce lac aux reflets changeants sous le soleil parfois voilé de nuages ... Lire la suite

 
27/10/2008 | Quito, Ecuador | 0 commentaire

Au marché de Saquisili

Au marché de SaquisiliJeudi. C'est jour de marché à Saquisili et nous ne regretterons pas notre arrêt ici où les touristes sont nettement moins nombreux qu'à Otavalo. Tout est authentique et destiné avant tout aux autochtones: volailles, cochons d'Inde, poissons, fruits et légumes... même des récipients fabriqués à partir de vieux pneus ... Lire la suite

 
27/10/2008 | Quito, Ecuador | 2 commentaires

Les vigognes

Les vigognesNous suivons le chemin et rejoignons une route goudronnée que nous quittons plus tard pour nous engager sur la piste conduisant au premier refuge du Chimborazo à 4800 m d'altitude.
Un peu avant, dans les pentes désertiques, nous voyons des vigognes prêtes à détaler à la première occasion. Mais la curiosité l'emportant sur la ...
Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

Mes amis (6 amis)
© 2016 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil