Pas encore inscrit ? | Passe oublié

En pleine nature

14/08/2017 | | 0 commentaire |

En pleine nature

Souzdal

Avant de partir dans la nature, séance de protection contre les moustiques d’une part et les tiques d’autre part. Katia et Pauline remontent leur chaussettes par-dessus le bas de leur pantalon. Nous empruntons d’abord la route sur une bonne centaine de mètres et atteignons un pont enjambant la Nerl. Du haut de ce dernier, je remarque comme une légère coupure dans la végétation. Je pense qu’il s’agit de la trace laissée par un animal se frayant un passage dans les hautes herbes de la prairie.
Parvenus à l’extrémité du pont, Katia nous fait descendre au niveau de la végétation et nous suivons la dite trace. Ici et là, des ombellifères blanches dominent le reste des plantes. Ces dernières arrivant jusqu’à la ceinture, voire en dessous des bras que je lève alors tels les deux extrémités du balancier d’un funambule. Je ne risque pas vraiment de perdre l’équilibre, à moins que je ne me prenne les pieds dans la végétation vraiment dense. Par endroits, le sol s’avère humide.
Nous nous éloignons progressivement de la rive de la Nerl et, à mesure que nous nous rapprochons de la forêt, les ombellifères abandonnent le terrain, remplacées par des lupins mauves. Le soleil est présent et il fait bon pour marcher dans cette « jungle russe ».
Serons-nous victimes des tiques ? Nous le découvrirons ce soir ou demain. Par contre, nous ne tardons à être attaqués par des escadrilles de moustiques plongeant en piquet tels des avions de chasse. Des touristes, une aubaine ! Pauline me tend une bombe de répulsif afin de protéger mes bras nus. J’aurai des piqûres sur les mains et dans le cou.
Nous atteignons l’entrée d’un village. Un puits. J’ouvre le volet puis tourne le moulinet afin de faire descendre le seau accroché à la chaîne. Bientôt, je le sens toucher l’eau, s’y enfoncer puis s’en remplir. Je tourne alors le moulinet dans l’autre sens et le remonte lentement. Quand il apparaît, je l’attrape d’une main et le pose sur l’herbe. Comme c’est agréable de se tremper les mains dans cette eau fraîche et de s’humidifier le visage.
Peu après, nous arrivons au niveau d’une maisons traditionnelle en bois. Devant une table protégée du soleil par un parasol. Vera et son mari passent l’été ici, dans cette maison de famille qui aurait besoin d’être ravalée. Vera est une francophile et se réunit régulièrement avec des concitoyens comme elle afin de maintenir la pratique de notre langue. Aussi se fait-elle un plaisir de coopérer avec l’agence Tsar voyages et de nous accueillir. Nous partageons le goûter avec elle : gâteau et confitures maison. Nous passons un moment très convivial, fort sympathique. Au cours de la conversation, elle nous dévoile ses pensées par rapport à Poutine. Alors que nous français n’éprouvons guère de sympathie pour le président russe, elle considère qu’il est l’homme de la situation et qu’il a la capacité de redresser l’économie du pays.
Ensuite, Vera nous entraîne dans son immense jardin où poussent quantités de légumes ainsi que des arbres fruitiers. Une partie de la production est consommée sur place et le reste est stocké pour l’hiver.
Tout à une fin. Nous quittons Vera, son adresse mail en poche. Nous traversons le village. Un second puits à la sortie. Les puits et la pluie sont ici les seuls approvisionnements en eau.
Nous poursuivons d’abord en forêt puis, en suivant les indications du GPS, Katia nous engage, vers la droite, dans la prairie. Elle est contrainte de faire prudemment la trace, le sol pouvant s’avérer marécageux. Nous contournons une touffe d’arbustes et progressons lentement. Nous semblons avancer à l’aveuglette. J’en profite pour plaisanter et proposer la une du journal ou d’un flash info : «  Sept touristes français perdus dans la toundra ». Enfin une toundra à la végétation abondante !
Je pense que Katia sent sur ses épaules la responsabilité qui lui incombe : ne pas nous faire tourner en rond et rejoindre, au bon endroit, la rive droite de la Nerl. Ouf ! Nous y voilà. Un canot pneumatique apparaît et accoste tant bien que mal entre des arbustes. Trois par trois, nous effectuons la traversée. Avec Pauline et Patrick, je ferai partie du troisième groupe. Les moustiques s’en donne à coeur joie tandis que nous attendons notre tour.
Parvenus sur l’autre rive, un taxi nous conduit jusqu’à Souzdal.

 



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
14/08/2017 | | 0 commentaire

La Place Rouge

La Place RougeNous empruntons les rues Maroseyka puis Ilinka et, tandis qu’une pluie fine nous oblige à revêtir cape de pluie ou tout autre vêtement imperméable, nous gagnons la place Rouge, longue d’environ 500 m, l’une des plus vastes (2,3 ha), des plus anciennes et des plus belles d’Europe. Oh, comme elle m’apparaît sous un autre jour que celui ... Lire la suite

 
14/08/2017 | | 0 commentaire

Isaac Lévitan

Isaac LévitanNous partons à pied vers la maison musée du peintre Lévitan, que j’ai mentionné lors de la visite de la galerie Tretiakov à Moscou. Je photographie un certain nombre de fenêtres à l’encadrement extérieur ouvragé.
Ici des tableaux plutôt de taille modeste, dont 23 peint par Lévitan ...
Lire la suite

 
14/08/2017 | | 0 commentaire

Journée huskys

Journée huskysNous atteignons la propriété d’Ivan et de sa femme, éleveurs de huskys. Les neuf présents dans le chenil sont dressés sur leurs pattes arrière, les pattes avant en appui sur le grillage et ils semblent nous observer. D’abord bien calmes, ils ne tardent pas à se manifester en aboyant, réclamant en quelque sorte que l’on ... Lire la suite

 
14/08/2017 | | 0 commentaire

Au monastère Iverski

Au monastère IverskiNous nous retrouvons à la réception à 11 h et partons en minibus. Nous rejoignons une presqu’île du lac sur laquelle est construit le monastère Iverski, réservé aux hommes.
Comme hier matin, la gent féminine doit enfiler une jupe pour pouvoir enter dans la cathédrale. Comme dans les autres édifices religieux, piliers, ...
Lire la suite

 
14/08/2017 | | 0 commentaire

Peterhof

PeterhofNous partons visiter le palais de Peterhof. Nous traversons d’abord le jardin supérieur, agrémenté de cinq bassins avec éventuellement des jets d’eau. Ceux-ci ne fonctionnent qu’à partir de 11 h. En entrant, la fontaine l’Indécise, suivie de la fontaine de Neptune, au centre, puis de la fontaine du Chêne ... Lire la suite

 
15/08/2017 | | 0 commentaire

Place des cathédrales

Place des cathédralesNous gagnons la place des cathédrales et, maintenant, pratiquement tout autour de nous, c’est une débauche de bulbes, à qui les plus beaux, les plus chatoyants, se détachant, malgré tout, sur un ciel à dominante grise. Je suis subjugué par autant de magnificence. Ces bulbes dominent les différents édifices entourant la place : ... Lire la suite

 
15/08/2017 | | 0 commentaire

Le métro de Moscou

Le métro de MoscouLe ciel a pris une teinte gris métallique qui n’augure rien de bon.  En effet, tandis que je photographie le parterre, la fontaine et la façade du théâtre du Bolchoï, apparaissent les premières gouttes d’eau. Elena, nous entraîne vers l’entrée d’une station de métro où nous nous abritons ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

Mes amis (6 amis)
© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil