Pas encore inscrit ? | Passe oublié

La pluie tropicale

28/02/2012 | Sri Lanka | 0 commentaire |

La pluie tropicale

Cueilleuses de thé

Pique-nique à l’ombre, peu avant midi, car il fait très chaud. J’ai transpiré dans la montée. Le guide local et un apprenti sortent la nourriture de leurs sacs. Au menu : croque-monsieur, crêpes fourrées, sans oublier la traditionnelle banane. Tandis que nous nous restaurons, un groupe de « Terres d’aventures » descend et échange un peu en passant. Ils ne sont plus que huit, plus ou moins en forme, deux personnes les ont d’ailleurs quittés le matin pour raison de santé. Je m’exclame : « Continuez votre chemin, ne nous contaminez pas ! »

Devant nous, un paysage baigné de soleil. Par contre, sur notre gauche, le ciel s’obscurcit de plus en plus, signe annonciateur d’orage. Quand nous repartons, la menace d’orage semble s’estomper. Puis une goutte d’eau par-ci, une goutte d’eau par-là. Nous atteignons le col d’Haputale (1740 m).

Peu après, nous nous asseyons au bord d’une terrasse en pierre, aménagée devant un autel et abritée sous le feuillage d’un arbre. Presque aussitôt, un coup de tonnerre éclate et l’averse démarre pour de bon. Elle ne nous quittera plus jusqu’à l’hôtel à Haputale. Chacun s’équipe pour affronter les éléments : Véro et Rémy un poncho jaune canari, Zoé une cape orange, moi une veste goretex rouge, les autres portant des couleurs plus neutres, moins voyantes. J’ai rangé l’appareil photo dans un sac poubelle à l’intérieur du sac à dos et j’ai ajouté le sursac.

Au début, l’intensité des gouttes s’avère très supportable mais soudain, cela se gâte : éclair, coup de tonnerre et une pluie tropicale dense et drue. Rapidement, le sol est détrempé et, de surcroît, le sentier se métamorphose en ruisseau, alimenté par des affluents qui descendent en cascadant les escaliers aménagés dans la pente.

Ces conditions météorologiques n’empêchent pas les cueilleuses de thé de poursuivre leur travail.

Le bas de mon short, non protégé par ma veste est vite mouillé. Quant aux chaussures elles sont remplies d’eau et je bénéficie d’un massage hydrique des orteils à chacun de mes pas. Inutile de faire attention où je pose le pied. Nous sommes tous logés à la même enseigne.

Voici une bonne descente qu’il vaut mieux négocier tranquillement, d’une pierre à l’autre. Presque en bas, Catherine, qui a préféré marcher sur la terre, se retrouve sur les fesses, sans mal.

Taranga, propose de téléphoner au chauffeur afin qu’il vienne nous récupérer le plus rapidement possible. Nous repoussons l’offre. Au point où nous en sommes ! De plus, nous tremperions les sièges du véhicule. Nous continuons donc, bravement, et sans nous attarder. Nous rejoignons Haputale que nous traversons sous le déluge pour atteindre l’Olympus plaza hôtel situé un peu plus haut. Par endroits, l’eau traverse carrément la chaussée.

Le sursac ne protège que la partie extérieure du sac, il ne peut empêcher l’eau de s’infiltrer entre la veste et le sac au niveau du dos et même, en bas, il forme une poche qui la réceptionne. Je la sens ballotter sur les fesses. Avant d’entrer à l’hôtel, je prie Dominique de la vider des un à deux litres qu’elle contient. Je lui rends la pareille.

Un séminaire de la gendarmerie a dû se tenir dans les locaux et des gendarmes en uniforme, tirés à quatre épingles, attendent que les voitures stationnent au plus près de la porte pour sortir. Nous n’avons pas aussi fière allure et peut-être même sentons-nous le chien mouillé.

Nous apprécions la serviette chaude roulée qui nous est tendue et le thé offert peu après. Les chambres sont rapidement attribuées. Une fois la nôtre gagnée, je n’ai qu’une hâte, enlever mes chaussures et les vider de l’eau qu’elles contiennent puis essorer mes chaussettes. Mon short est presque intégralement mouillé ainsi qu’une partie du slip et le bas du tee-shirt. Le haut demeure parfaitement sec, veste goretex oblige. Nous mettrons du papier journal dans nos chaussures pour absorber autant que faire se peut l’humidité.

Je commençais à sentir un peu le froid. Une bonne douche, des vêtements propres et plus rien n’y paraît. Nous étendons tant bien que mal tout ce qui est mouillé et mettons à tourner à plein régime le ventilateur du plafond. Cela fait un peu rotor d’hélicoptère au démarrage.

 



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
20/02/2012 | Sri Lanka | 0 commentaire

Le rocher du Lion

Le rocher du LionA 15 h 30 nous partons en bus pour le Rocher du Lion à Sigiriya. Nous ne le découvrons qu’en parvenant à proximité. Nous nous acquittons du droit d’entrée s’élevant à 30 dollars ou 3400 roupies. Nous recevons en échange un carnet à la couverture rigide contenant un mini DVD. Malheureusement, les seules langues ... Lire la suite

 
21/02/2012 | Sri Lanka | 0 commentaire

Sur l'eau et sur terre...

Sur l'eau et sur terre...Le bus nous dépose et nous partons à pied jusqu’à un embarcadère au bord du lac. Quelques femmes font la lessive et peut-être aussi leur toilette en même temps. Nous montons à bord de deux catamarans : Sylvia, Roger, Anne, Gérard et Catherine sur l’un, Véro, Rémy, Denis et moi sur l’autre ... Lire la suite

 
22/02/2012 | Sri Lanka | 0 commentaire

Le temple de Dambulla

Le temple de DambullaDépart à 9 h pour le temple de Dambulla. Une statue géante d’un Bouddha doré domine un ensemble sérieusement kitch. Heureusement, ce n’est pas cette partie moderne que nous visitons. Nous montons dans la pente au-dessus. Des parties en escalier, d’autres en marchant directement sur la roche.Alors que nous avons payé 1300 roupies pour ... Lire la suite

 
26/02/2012 | Sri Lanka | 0 commentaire

Le train

Le trainDépart pour la gare de Peradeniya toute proche. Nous y sommes une bonne heure avant le départ du train. Quand nous passons sur le quai, deux wagons de voyageurs 3ème classe sont accrochés derrière trois wagons citernes. Pour l’instant, pas de locomotive. Elle arrive un peu plus tard et recule pour être reliée au convoi ... Lire la suite

 
26/02/2012 | Sri Lanka | 0 commentaire

Les plantations de thé

Les plantations de théNous revenons sur nos pas et montons dans la pente entièrement couverte de plantations de thé. On croirait presque marcher dans un jardin public. Les plans forment soit des haies parallèles d’à peine un mètre de haut et de 50 à 60 cm de large, soit des buissons plus ou moins importants mais de la même hauteur ... Lire la suite

 
27/02/2012 | Sri Lanka | 0 commentaire

Le pic Adam

Le pic AdamLever 2 h. Pas de petit déjeuner prévu aussi, hier soir, nous avons récupéré les petites bananes qui restaient du dessert. A mon avis, il y a là un problème d’organisation. Il n’est pas difficile de remplir des thermos de thé et de prévoir un peu de nourriture que nous aurions pu absorber avant d’attaquer la marche ... Lire la suite

 
29/02/2012 | Sri Lanka | 0 commentaire

Rencontres

RencontresL’après-midi, nous évoluons dans le même décor, les plantations de riz. Mais je ne me lasse pas de ce paysage harmonieux. Lors d’une pause, je photographie une fillette et peut-être son frère. Celle-ci me demande : « Pen » ? Je n’ai pas de crayon à lui donner. Zoé, qui assiste à la ... Lire la suite

 
01/03/2012 | Sri Lanka | 0 commentaire

Les éléphants

Les éléphantsParvenus à Timbolketiya, nous tournons à gauche, passons sur le barrage d’Udawalawa et nous arrêtons peu après. Nous descendons du bus climatisé et sommes saisis par la chaleur ambiante. Nous prenons un rafraîchissement puis partons à l’arrière de deux 4x4 qui vont nous véhiculer à l’intérieur du Parc ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

Mes amis (6 amis)
© 2016 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil