Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Rencontres

17/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire |

Rencontres

 Odzoun

Nous reprenons le car qui nous transporte jusqu’au village de Yagdan, point de départ de notre randonnée. Il est 10 h 50.
Nous marchons longtemps en suivant une piste. Au départ, je ressens de temps à autre une douleur dans le genou gauche. Heureusement pour moi, elle ne dure pas. Ouf !
Nous passons à proximité de quelques maisons, faisant aboyer les chiens. Des troupeaux paissent ici ou là. Je photographie un homme âgé dans un champ. Quand je lui présente le cliché, il me montre son œil droit pour me faire comprendre qu’il voit mal.
Plus loin, une grand-mère distribue des pommes. Je reviens vers elle et la photographie également. Quand je lui montre son portrait, elle me fait tout un discours en arménien auquel je ne comprends rien. Un mot revient régulièrement, mais que signifie-t-il ?
Un chien de troupeau, un patou, descend la pente et se dirige vers la piste. Une dame avec une fillette dans les bras le rappelle. Je vais à leur rencontre. La maman se montre très souriante par contre son enfant affiche un visage tristounet, pas épanoui.
Un bruit de moteur nous parvient. Un gros camion bleu traverse notre piste et s’engage doucement sur une autre, à droite. Nous le verrons un peu plus tard, accompagné d’un second, gravir la pente jusqu’au pied de la forêt toute proche. En effet, maintenant c’est une pente boisée qui s’étend sur la droite tandis que la steppe subsiste à gauche.
Notre piste part vers la gauche et devient plus pentue. Nous nous dirigeons vers un long bâtiment. S’agit-il d’une étable ou bien d’une bergerie ? Nous n’allons pas tarder à le savoir car Hakob suggère une pause. Notre guide accompagnateur pour l’étape du jour entre en conversation avec un homme, l’occupant des lieux. Oui, pour chaque parcours pédestre, Hakob est accompagné d’un guide local connaissant bien le trajet. Celui-ci ouvre la marche tandis qu’Hakob joue le serre-file.
La partie gauche du bâtiment tient lieu de maison d’habitation. Sans doute une résidence d’été, tandis que les troupeaux estivent car l’hiver une épaisse couche de neige doit recouvrir le sol. Une femme, que nous ne verrons pas, nous prépare un café oriental et hèle son mari qui nous le sert sur un plateau. Quelle gentillesse !
Un jeune chiot vient continuellement dans nos jambes, recherchant des caresses à moins qu’il ne mordille les bretelles d’un de nos sacs à dos posé au sol. Par la porte entrouverte de la courette devant la partie habitation, nous voyons des poussins ainsi que quelques jeunes poulets. L’un ou l’autre de ces derniers se perche sur le bord d’une cuvette pour la faire basculer et pouvoir ainsi tremper son bec dans le peu d’eau qu’elle contient encore.
Aujourd’hui, pas de soleil, un ciel triste qui ne met pas en valeur le paysage. Par contre, il fait bon pour marcher. Quelques constructions au creux de la vallée. L’une d’elles semble tout droit sortie d’un bidonville. Des pierres retiennent les tôles du toit. Et pourtant, elle est habitée ! La preuve, le linge étendu devant, sur un fil. Un camion stationne tout près. Un cheval paît non loin. Un cochon fait lui aussi partie du décor.
Nous contournons et commençons à grimper sérieusement. Nous
atteignons un col et découvrons le paysage passablement voilé, sur l’autre versant. Nous pique-niquons, nous abritant tant bien que mal derrière des tombes ou dans un creux du léger vent qui nous saisit un peu à cette altitude.
Après, une longue descente nous permet de rejoindre Edzoun où nous allons faire étape. Dans la pente, avant d’entrer dans la ville, un grand cimetière où, apparemment, chaque famille dispose d’un enclos plus ou moins important. Pratiquement sur chaque tombe, une stèle noire avec, soit le portrait simple, soit le portrait en pied de la personne inhumée. Sur quelques pierres tombales des oeillets posés les uns à côté des autres. Par contre sur le tumulus d’une tombe récente, des glaïeuls.
Nous finissons enfin par gagner le centre ville après avoir parcouru 17,850 km. Une bonne journée de marche mais sans difficultés. Nous avons effectué 413 m de dénivelé positif et 663 m en négatif.
Nous nous rendons d’abord chez un couple où nous sommes attendus pour goûter. Deux tables sont dressées sous un arbre. Le monsieur commence par offrir de petits verres d’alcool. Je me sens obligé d’accepter. J’essaie de goûter ce breuvage qui me brûle la gorge puis l’œsophage. Pour moi, c’est un véritable tord boyaux. Mais je suis une mauvaise référence en la matière. Par contre certains apprécient puisqu’ils en reprennent un second verre, voire un troisième.
La dame et sa fille apportent des mets : gâteaux maison, noix confites, miel et nous servent de la tisane de millepertuis.
Assez rapidement, les abeilles des ruches proches s’invitent au festin. Peu après, le miel et les noix confites disparaissent sous un tapis d’insectes dont la plupart trouveront la mort.
Quelques-uns achètent du miel et des noix confites. Je ne veux pas prendre le risque de rapporter des pots en verre dans mon gros sac et, bien que j’aie apprécié le miel, je ne me livre à aucun achat.
Nous quittons nos hôtes si accueillants et c’est un échange de remerciements réciproques.
Varan nous attend et nous conduit chez de nouveaux hôtes où nous allons dîner et passer la nuit. Une grande maison qui peut tous nous accueillir, à l’exception de Delphine qui accepte de dormir tout près. La dame a abandonné son métier de professeur de français - qui nécessitait de longs déplacements - pour se consacrer, avec son mari, à l’accueil de touristes. L’an passé, ils en ont reçu 300 et cette année, ce sera 500 dont 80% de français. Les salles d’eau notamment sont luxueuses.
Le soir, avant de passer à table dans une grande salle à manger, nous allons voir notre hôte cuire des brochettes de porc. Un porc élevé par leurs soins. Les légumes qui accompagnent, notamment les pommes de terre, proviennent du jardin.

De nouveau pour les amateurs, un peu d’alcool, le trou arménien !

Ce couple a un fils unique actuellement au service militaire, d’une durée de deux ans, et cantonné sur la frontière avec l’Azerbaïdjan. Nous sentons la maman inquiète car cette frontière est malheureusement assez souvent le théâtre d’accrochages.

 



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
16/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Monastère de Saghmosavank

Monastère de SaghmosavankDépart prévu à 9 h mais nous quittons l’hôtel avec un bon quart d’heure de retard. Varan nous attend avec le même car. La vis responsable de la panne a été remplacée. Peu après Erevan, nous prenons un auto-stoppeur barbu, chevelu, un israélien. Quelques kilomètres après Ashtarak, nous nous engageons sur ... Lire la suite

 
16/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Forteresse d'Amberd

Forteresse d'AmberdNous revenons jusqu’à la route principale et tournons à droite. Deux ou trois kilomètres plus loin, nous tournons à gauche et déposons notre auto-stoppeur. Là, dans l’angle des deux routes s’étend le monument consacré à l’alphabet arménien. Ici, sur la pente est du mont Aragatz, sont dressées, sur ... Lire la suite

 
16/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Sacrifice à Degher

Sacrifice à DegherAprès le repas, nous descendons progressivement. Quelques passages plus pentus. Derrière nous le ciel se couvre de nuages peu sympathiques. Allons-nous subir l’orage ? C’est probable. Un premier coup de tonnerre puis un second peu après. Ça se précise ! De plus, quelques gouttes d’eau viennent confirmer mes craintes ... Lire la suite

 
16/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Enfournement acrobatique

Enfournement acrobatiqueAujourd’hui, nous avons un long transfert en véhicule aussi, pour couper un peu, Hakob nous accorde une pause à Spitak, à moins que ce ne soit à Vanadzor, je ne me souviens plus de l’endroit exact. Nous entrons dans une grande surface où nous assistons à l’enfournement spectaculaire de pâte à pain sur les parois pratiquement ... Lire la suite

 
18/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Le sentier des ermites

Le sentier des ermitesNous décollons peu avant 9 h. Nous empruntons tout de suite un sentier qui semble nous conduire tout en bas, dans la vallée du Debet. Mais il n’en est rien. Après avoir descendu quelques escaliers rustiques, nous continuons vers la droite par un sentier balcon fort agréable, le sentier des ermites. Nous dominons le fond de la vallée où se ... Lire la suite

 
18/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Sanahine - Haghpat - Akhtala

Sanahine - Haghpat - AkhtalaNous suivons la U6 sur quelques kilomètres, jusqu’à l’entrée de Alaverdi. Nous apercevons de grands immeubles sur la falaise dominant cette ville industrielle. Nous nous engageons sur une route plus étroite et montons vers ces immeubles de type HLM. Malheureusement, ceux-ci ne gagnent pas à être vus de près ... Lire la suite

 
20/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Le lac Sevan

Le lac SevanNous reprenons la route et rejoignons la U4. Au bout d’un moment, nous découvrons, face à nous, la nappe d’eau du lac Sevan. « Un morceau de ciel qui serait tombé sur terre parmi les montagnes » a écrit Maxime Gorki.
Peu après, nous prenons à gauche la U14 et le longeons plus ou moins. De même que la voie de chemin de ...
Lire la suite

 
20/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Gourmandise

GourmandiseDevant une maison, un peu en retrait, Jacqueline et moi, découvrons, étendus sur un fil, ce qui de loin ressemble à des chiffons, de couleur brunâtre mais n’en est certainement pas. Nous ne tardons pas à avoir la réponse à notre interrogation. En effet, Marc, Bruno et Jean-Pierre, restés un peu à l’arrière, arrivent ... Lire la suite

 
21/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Rando au temple de Garni

Rando au temple de GarniNous embarquons à bord d’un grand car confortable, piloté par Varan, et partons en direction de Garni, à 28 km à l’est de la capitale.
La pleine nature fait suite à la ville. Nous roulons sur une route asphaltée au revêtement parfois abîmé, dans un paysage de collines mamelonnées, recouvertes d’une ...
Lire la suite

 
21/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Montée à l'Armaghan

Montée à l'ArmaghanNous quittons Tsapatagh peu avant 9 h. Nous reprenons la U14, longeant le bord est du lac, en direction du nord, suivant en sens inverse la fin du trajet d’hier. Puis nous poursuivons sur la U10 longeant plus ou moins le côté ouest du lac. Nous traversons Martouni et, peu après, nous nous arrêtons pour prendre le guide du jour, un homme jeune, grand et bien fait, ... Lire la suite

 
22/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Spitakavor

SpitakavorCe matin, nous faisons connaissance avec Arminée, notre nouvelle guide, qui parle bien le français également. Changement de sexe et nouvelle personnalité également. Je ne tarderai pas à constater qu’elle est aussi documentée et aussi fière d’être arménienne que son prédécesseur ... Lire la suite

 
23/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Les pétroglyphes de l'Ughtasar

Les pétroglyphes de l'UghtasarDépart à bord de véhicules 4x4, un beau Mitsubishi et deux fourgons d’origine russe comme celui que j’avais emprunté au cours de mon voyage en Mongolie. Je m’assieds à l’avant de l’un des deux.
Nous sortons rapidement de la ville et empruntons une piste souvent bosselée. D’abord nous roulons parmi des terrains ...
Lire la suite

 
24/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Rando vers Tatev

Rando vers TatevNous partons de Sissian à 8 h et quelques poussières. Après avoir quitté la route principale, avec des lacets, nous en empruntons une autre, plus étroite, qui domine un lac sur notre gauche et nous arrivons à Ltsan, point de départ de la randonnée à 1538 m. A peine avons-nous commencé à marcher qu’une femme nous ... Lire la suite

 
25/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Monastère de Noravank

Monastère de NoravankPeu après Arpi, nous tournons à gauche, suivant sur 8 km une petite route en parfait état qui s’enfonce dans une gorge plus ou moins étroite. Nous roulons d’abord entre deux murailles de roche calcaire, puis le paysage s’élargit. Soudain, en regardant vers le haut et à gauche, nous apercevons le monastère de Noravank ... Lire la suite

 
25/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Monastère de Khor Virap

Monastère de Khor VirapNous reprenons le car et suivons la gorge en sens inverse. Revenus au carrefour avec la route principale, Arminée nous montre, dans la roche à gauche, la grotte où a été trouvée la plus ancienne chaussure en cuir au monde. Nous la verrons demain, exposée dans une vitrine du musée d’Erevan.
Nous prenons à gauche, toujours ...
Lire la suite

 
26/10/2015 | Yerevan Arménie | 0 commentaire

Erevan

ErevanEn minibus jusqu’à une colline où est érigé l’obélisque du 50ème anniversaire de l’Arménie soviétique. Nous descendons du véhicule à côté d’un petit parc où sont réunies quelques œuvres d’art moderne. Il faut aimer !
Mais surtout, de l’esplanade, ...
Lire la suite

 
26/10/2015 | Yerevan Arménie | 1 commentaire

Etchmiadzine

EtchmiadzineEn minibus jusqu’à Etchmiadzin. Déjeuner dans un cadre charmant où un mécène permet à des jeunes de se consacrer à la peinture et à l’artisanat. Au plafond sont suspendus, à plat, des chevalets portant une valise dont la face visible s’orne d’un portrait. Sur les murs sont exposées des œuvres de ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

Mes amis (6 amis)
Zoom sur ...


© 2016 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil